aphtes, remèdes naturels

Aphtes

Les aphtes sont de douloureuses ulcères dans la cavité buccale; elles peuvent être causées par le stress, une baisse du système immunitaire, ou de la fatigue.

Certains aliments comme les ananas, les noix, les kiwis, certains fromages, les pommes vertes peuvent causer des aphtes ou des ulcères dans la bouche. Sans oublier les blessures causées par des croutes de pain ou des objets. Normalement elles guérissent en une ou deux semaines, mais on peut les éliminer plus rapidement avec certains remèdes naturels.

Quelques remèdes naturels pour soulager la brûlure et aider les aphtes à guérir plus vite:

Comment traiter les aphtes avec la magnétothérapie:

appliquez la polarité négative (-) d’un aimant sur le visage en correspondance avec l’aphte. Laissez-le jusqu’à ce que la douleur soit soulagée.   Vous pouvez également l’appliquer pendant la nuit.
L’aimant est un analgésique et un anti-inflammatoire naturel, il aidera à soulager les brûlures et à guérir plus rapidement. Sélectionnez ici si vous désirez voir les aimants. 
Le traitement par les aimants peut être associé à l’une des méthodes décrites ci-dessous ou à un autre traitement.

Quelques remèdes naturels pour traiter les aphtes:

les remèdes de grand-mère: faire des rinçages avec de l’eau magnétisée négative (-) dans laquelle on ajoute une goutte d’huile essentielle de clou de girofle. Mouiller un peu d’ouate dans ce mélange et appliquer sur la douleur.

Antibiotique naturel: diluez 2 goutte d’extrait de pépins de pamplemousse dans une cuillère à soupe d’eau tiède. Imbiber un coton-tige dans ce mélange et badigeonnez l’aphte. Renouvelez 3 fois par jour. Évitez les aliments acides pendant ce temps.

Gargarismes: dans un demi verre d’eau tiède, versez 2 cuillérées de sel marin ou ½ cuillère à café de bicarbonate de soude et faîtes des gargarismes 3 fois par jour.

Si vous ne ressentez pas d’amélioration, prenez rendez-vous chez le dentiste. En fonction du diagnostic, il sera en mesure de prescrire ou de prescrire un traitement approprié. 

Laisser un commentaire